Nouveau roman d'Alan Alfredo Geday

Extrait (Partie I)

Wanda regarde sa bague de fiançailles. Elle observe les éclats de diamant se réfléchir sur la fenêtre du train. Elle est magnifique. Après Boris, c’est ce qu’elle détient de plus précieux. Elle a tout fait pour la sauver des révoltes bolchéviques. Le jour où ils avaient pillé leur appartement de Saint-Pétersbourg, elle avait glissé la bague d’Igor dans son corsage. Au moins, elle était certaine que les émeutiers ne l’emporteraient pas sans elle. Elle réfléchit. Ce train est son destin. Elle a l’impression d’avoir déjà vécu ce moment, comme un rêve qu’elle réalise. Ce paysage qui défile, elle l’a déjà vu. Cette langue française des voyageurs, elle l’a déjà entendue, et elle la parle et la comprend depuis ses années à Lausanne. Ce réconfort qu’elle espère trouver en France, elle l’a déjà ressenti. Comme si tout avait été écrit. Serait-ce le début d’une vie nouvelle ?

  • The Reading Session
    La passion que Wanda met dans la peinture est si joliment décrite, tout comme l’ambivalence de l’artiste qu’elle est. On sent au travers des écrits d’Alan Alfredo Geday que la jeune femme met toute son énergie dans ses œuvres, qui lui permettent également d’explorer sa propre sensibilité et ses aspirations ; alors qu’elle les donne à qui veut, connaisseur ou pas, tant que le tintement de l’or raisonne ardemment dans les poches des acquéreurs.
  • Amé-lit
    J’avais beaucoup aimé La Légende de Larry Hoover du même auteur et j’étais donc ravie de retrouver sa plume. Cette dernière me plaît toujours autant. Je suis absolument fan de sa manière d’écrire les histoires et de nous plonger complètement dans la vie des personnages.  
  • Les lectures de Floriane
    La plume est merveilleuse, c’est beau à lire. L’intensité ressentie durant la lecture est vraiment incroyable. Le roman se lit vraiment très vite, on dévore les pages avec avidité. Et on arrive bien trop vite à la fin. Cette lecture est un véritable voyage dans le temps, on se retrouve plongé dans le Paris des années 1920.
  • Sur les ailes d’un livre
    Un livre qui se lit très vite et qui nous plonge au cœur de ce qu’aurait pu être la vie de l’artiste. Une histoire de rêve, de passion et de liberté dans les années folles.      
  • Melissa et ses livres
    Le point qui m’a le plus touché dans ce roman est sans aucun doute l’évolution de la femme. Wanda est au départ une fille fragile et peu sûre d’elle qui se transformera au fil des pages en une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. J’ai vraiment adoré voir son évolution, voir comment elle s’attache à ses rêves et comment elle réussira à les réaliser. En ce qui a trait à la plume de l’auteur, je l’ai trouvée tout simplement magnifique. C’était très fluide à lire, et j’avais l’impression de vivre l’histoire avec les personnages. J’ai aussi beaucoup aimé me retrouver dans ce Paris de 1920. Alan Alfredo Geday est sans aucun doute un très bon écrivain et je suis ravie d’avoir eu la chance de le lire.
Français